Réserver mon appart'

STUDEFI vous propose des solutions pour vous aider dans le financement et la gestion de votre logement étudiant


Obtenir une aide au logement

Tous les logements étudiants STUDEFI ouvrent droit à une aide au logement. Sous conditions, une aide pour le paiement de votre loyer peut vous être accordée par votre Caisse d’Allocation Familiale (CAF). Il s’agit de l’APL (Aide Personnalisée au Logement) ou l’ALS (Allocation de Logement à caractère Social) ou l’AL (Allocation Logement). Le montant de cette aide peut varier en fonction :

  • de vos revenus,
  • du montant de votre loyer,
  • du nombre de colocataires dans l'appartement,
  • de la nature du logement,
  • du lieu d'habitation.

Pour demander cette aide, vous devez constituer et transmettre à votre régisseur un dossier complet accompagné des pièces justificatives demandées. Vous pouvez déjà préparer certaines d’entre elles :

  • une copie de votre carte d’identité ou titre de séjour en cours de validité,
  • un justificatif de votre statut d’étudiant,
  • la déclaration de revenus de l’année précédente ou le certificat de non imposition ou à défaut une attestation sur l’honneur certifiant qu’aucun revenu n’a été perçu l’an passé,
  • un RIB (Relevé d’Identité Bancaire),
  • le numéro d’allocataire ainsi que le certificat de non-paiement de la caisse de votre résidence d’origine (si vous avez déjà perçu des prestations par une CAF).

 

STUDEFI percevra directement l’allocation à laquelle vous avez droit et déduira son montant de votre avis d’échéance mensuel (système de tiers payant).



Logo CAF

Votre dossier de demande d’aide au logement doit être saisi et imprimé par vos soins uniquement sur le site Internet de la CAF.
Le site de la CAF vous permet de faire des simulations d’aide au logement.





Bon à savoir

  • Le premier mois de location n’ouvre droit à l’allocation logement que dans le cas suivant : vous perceviez au préalable l’aide au logement et il n’y a pas eu d’interruption de contrat de location (ex : vous quittez un logement au 31 juillet, vous en prenez un autre au 1er août).
  • Vos parents peuvent continuer à vous prendre en charge pour le calcul de leur impôt, cela n’interdit en rien l’attribution de l’aide au logement.
  • Les revenus pris en compte pour le calcul du montant de l’aide sont ceux de l’étudiant et non ceux des parents.
  • Le calcul du montant est très complexe car il dépend de nombreux paramètres définis par la CAF.     

Attention

  • Aucune demande d’aide au logement écrite ne sera traitée par la CAF.
  • Pour percevoir une aide, le contrat de location doit être à votre nom.
  • Si vous avez moins de 20 ans et que vos parents perçoivent pour vous encore des allocations familiales, vous ne pourrez cumuler les deux aides, il vous faudra faire un choix.     


Verser votre dépôt de garantie

Quand vous recevrez votre contrat de location, renvoyez-le signé sans oublier de verser un dépôt de garantie équivalent à un mois de loyer sans les charges. Cette somme, encaissée à réception, sera restituée à la fin de votre bail dans un délai de 60 jours après votre date de fin de contrat, sous réserve, bien entendu, de la restitution d’un appartement dont l’état est identique à celui de votre entrée dans les lieux.

L’avance LOCA-PASS® est une aide qui vous permet de financer gratuitement votre dépôt de garantie que vous demande STUDEFI au moment de l'entrée dans les lieux. Elle se présente sous la forme d'un prêt, accordé par un organisme d'Action logement (ex-1 % logement), sans intérêt pour le locataire et sans frais de dossier. Le montant du prêt correspond au montant du dépôt de garantie prévu dans le bail dans la limite de 500 €. Offre soumise à certaines conditions d’éligibilité.

Pour en savoir plus sur l’avance LOCA-PASS® et faire une demande en ligne



L'état des lieux d'entrée

illustration signature

L’état des lieux d’entrée est un document établi à votre arrivée en présence d’un représentant de STUDEFI. Il décrit précisément l’état de votre logement, de ses équipements et de ses accessoires. C’est à cette occasion que vous devez faire valoir vos observations et ce, dans un délai de 7 jours après la visite d’état des lieux. Au-delà, aucune remarque ne pourra être prise en compte.

L’état des lieux d’entrée fera foi lors de votre départ.Il se fait uniquement sur rendez-vous avec votre régisseur durant la semaine qui précède l’entrée solennelle de votre promotion. Aucun rendez-vous ne peut être pris pour le week-end de la rentrée*.

 

* Si, pour une raison majeure, vous ne pouvez vous déplacer pour établir l’état des lieux, merci de vous adresser à votre régisseur pour réaliser un état des lieux d’entrée par procuration. Celui-ci laisse également la possibilité d’apporter des modifications dans un délai de 7 jours suivant la remise des clés.

 


L'état des lieux de sortie


L’état des lieux de sortie aura lieu un mois après l'envoi à votre bailleur de votre préavis par lettre recommandée. Une note d’information reprenant les principales étapes de cette procédure vous sera distribuée à cette occasion.
Lors de l’état des lieux de sortie, vous devez restituer un logement identique à celui confié à l’entrée dans les lieux, tant au niveau de la quantité des accessoires que de la qualité du nettoyage final qui est à votre charge. 

 


Le solde tout compte


A la suite de votre état des lieux de sortie, nous procéderons au remboursement de votre dépôt de garantie versé à l’entrée dans les lieux (déduction faite, le cas échéant, des sommes dues au titre de travaux notifiés sur l’état des lieux que vous recevrez par mail ou d’arriérés de loyers et éventuellement complété du dernier versement de la CAF qui a lieu en juillet). Cette opération se fait généralement dans les 60 jours qui suivent votre date de fin de contrat, par virement bancaire. Vous devrez donc remettre un RIB du compte sur lequel vous souhaitez percevoir votre remboursement, en indiquant votre nouvelle adresse. 



Assurer votre logement


Illustration Assurance Logement

La loi et le contrat de location que vous avez signé vous obligent à vous assurer. Lors de l’état des lieux d’entrée, vous présenterez à votre régisseur une attestation de votre assureur indiquant la période de garantie et les risques couverts.

 

Quel contrat souscrire ?

La meilleure solution consiste à couvrir un maximum de risques à travers un contrat unique appelé « multirisques habitation ». Nous vous conseillons de vérifier l’étendue des garanties, des franchises et des exclusions de votre contrat.

 

Que faire en cas de sinistre ?

Vous devez prévenir votre direction régionale et votre assureur dans les 5 jours ouvrés (2 jours en cas de vol) par lettre recommandée avec accusé de réception, en précisant la date et la nature du sinistre, la liste des dommages subis et l’existence éventuelle de dégâts dans l’immeuble ou chez vos voisins de chambre (en y joignant factures, tickets de caisse, photos…). Un expert envoyé par votre compagnie d’assurance viendra évaluer les dommages.



Votre avis d'échéance


Illustration signature

En contrepartie de la mise à disposition de votre logement, vous payez une redevance mensuelle en début (terme à échoir) ou en fin de mois (à terme échu) selon les résidences. Cette redevance correspond au loyer de votre logement, aux diverses charges (eau, électricité, chauffage, entretien technique et ménager…) et aux prestations complémentaires dont vous bénéficiez.

Comment payer votre redevance ?

Chaque mois, vous recevez votre avis d’échéance. Plusieurs modalités de paiement s’offrent à vous :

  • Par carte bleue depuis votre espace web locataires accessible en cliquant ici.  
  • Le prélèvement automatique : c’est la formule la plus simple. Pratique et gratuit, il suffit, pour en bénéficier, de compléter l’autorisation de prélèvement, d’y joindre un Relevé d’Identité Bancaire (RIB), Postal (RIP) ou de Caisse d’Épargne (RICE) et de transmettre l’ensemble à votre régisseur lorsque vous retournez votre bail signé. Vous êtes intéressé ? Demandez le formulaire à votre régisseur.
  • Le TIP : au bas de votre avis d’échéance, vous disposez d’un TIP. Pour payer, il vous suffit de remettre à votre régisseur votre TIP daté et signé accompagné d'un RIB (pour le premier versement).
  • Le chèque bancaire ou postal : dans ce cas, remettez votre TIP non signé accompagné de votre règlement.